Questions récurrentes

Toutes les questions fréquemment posées sur la voiture

La carrosserie de la DeLorean n'est pas en aluminium mais bien en acier inoxydable type T304 austénitique (non magnétisable ). 
Le 304 est une qualité d'inox courante, utilisée aussi bien pour fabriquer des éviers... Aussi appelé 18-10, il contient 18% de Chrome et 10% de Nickel. 
 
Contrairement à ce qu'on peut penser, l'inox "rouille", mais ce terme n'est pas rigoureusement exact ; chimiquement, cet alliage Fe-Ni-Cr s'oxyde en surface, et les oxydes ainsi formés forment une fine couche qui a la particularité d'être imperméable à l'oxygène, ce qui stoppe la réaction. Cette couche est de couleur gris-noire, et donne à l'inox cet aspect terne que les propriétaires de DMC-12 cherchent à éliminer à grand renfort de Scotch-Brite et de shampooings miracle  :D 
 
De la même manière qu'on enlève le vert-de-gris sur du Cuivre, qui est également un phénomène d'oxydation de surface, on peut décrasser et lustrer l'inox pour lui rendre son brillant. Bien sûr, on enlève à chaque fois un peu de matière, mais cela reste infime. Le choix de ce matériau était avant tout une volonté de créer une voiture éthique, qui durerait à vie et ne tomberait pas en morceaux au bout de 5ans. ( bon, quand on connait les DeLorean, on sait que ça tombe quand même en morceaux pour moins que ça lol ). 
Et bien sûr, pour cette esthétique fantastique.
Il n'y a pas de cote officielle, juste celle d'un marché pris d'un certain engouement depuis 2006, date à laquelle la DeLorean a pu accéder à la fameuse "carte grise collection", procédure qui a facilité et libéré pas mal de projets. 
la demande et les prix ont bien sur suivi. 
 
On trouve tous les prix sur le marché mondial, de l'épave à $6000 à l'occasion-certifiée-peu-de-km bichonnée à 40.000€ 
dans les grandes lignes, une base roulante à restaurer se négocie aux alentours de 15.000€ 
Un exemplaire trés correct et ne nécessitant que de petits travaux d'aménagement se négocie dans les 20k€ 
A 25k€ et au dessus, on peut prétendre à de trés beaux modèles ( mais pas exempts de défauts ou de choses à perfectionner ) 
 
Ces tarifs sont des estimations grossières, une tendance. S'écarter de la fourchette 15-25k€ vous conduira de manière exponentielle vers les extrêmes. 
comme nous le verrons dans un autre FAQ, opter pour une épave n'est pas forcément la voie la plus économique. 
 
Une récente enquete parmi les proprietaires francais à permis de dégager une tendance : le prix d'achat se situe en moyenne entre 19 et 20k€, le poste restauration ( TRES variable !) en moyenne 6k€, pour un cout total du projet se situant entre 25 et 26k€
"Pas cher, c'est toujours trop cher". 
 
Ce n'est pas une règle, mais une précaution. On nous contacte souvent pour nous demander où trouver "une Delorean pas chère à retaper". 
Si les épaves sont nombreuses sur le marché, elle ne constituent pas forcément de bonnes affaires, à court comme à long terme. 
 
D'une manière générale, restaurer une ancienne est un travail laborieux exigeant des ressources conséquentes ; compétences, place, outillage, temps et argent. 
Le premier travail est d'évaluer de manière réaliste ses ressources et moyens. De trop nombreux projets n'aboutissent jamais faute d'objectivité ou de pragmatisme. 
 
La DeLorean, sous ses airs futuristes et ses matériaux inaltérables, reste une auto ancienne et il ne faut pas se laisser leurrer par un carrosserie clinquante et de beaux sièges. 
L'ensemble du forum, ses restaurations en cours et les articles techniques vous donneront un aperçu de ce qu'on trouve dés qu'on gratte le vernis de cette fameuse "affaire état concours 100% d'origine" qui vous tend les bras : une vieille bagnole. 
Dés l'acquisition ,la réalité est souvent implacable. la caisse-pas-chère que vous comptiez retaper petit à petit est mécaniquement à l'état d'épave, nécessitant une immobilisation longue au nom de la sécurité et de la fiabilité. 
Si la voiture est dans son jus, il y a fort à parier qu'à la restauration s'ajouteront des frais de mise aux normes. Nombre de ces bolides ont été simplement abandonnés ou remisés sans soin faute de SAV ou de réseau de distribution de pièces pendant la periode 83-98. 
 
Pour l'anecdote, j'ai pu mettre les mains dans une auto pseudo "etat concours". Outre les pneux de 25ans en carton et les fluides d'epoque(....), TOUT ce qui était mécanique sans exception etait à refaire. Donc méfiance, certains organes comme l'injection ne supportent pas les longs remisages et nécessitent le remplacement pur et simple de couteux éléments. Un Bosch Kjetronic s'use davantage quand il ne sert pas ! 
 
Preferez donc une auto en état moyen mais qui a roulé régulièrement, meme si le kilometrage vous semble plus élevé. 
Une base roulante sera plus facile à estimer en termes de cout et de durée des travaux. Difficile de jauger l'etat du moteur et de la transmission sur une auto non roulante... 
 
l'économie réalisée sur l'achat initial se répercute rarement sur le cout total du projet terminé. une base un peu plus chère représentera un bon compromis, un projet de restauration totale peut depasser largement l'achat d'une DeLorean en parfait etat. 
 
Pour résumer, l'achat d'un epave ne doit pas etre considéré dans l'unique but de faire une économie. A long terme celà se révèle un mauvais choix. (bien sur il ya des exceptions !). 
La restauration doit etre une fin en soi, pour le plaisir de tout refaire soi meme, apprendre ou se perfectionner dans de nombreux domaines, s'approprier le modele.

Inscrivez-vous sur le forum et vous pourrez retrouver le guide d'achat écrit par notre référent technique :

"J'ai lu que la DeLorean s'appelait DMC-12 car elle devait recevoir un V12" 
FAUX. DMC-12 n'était rien d'autre qu'un code-projet, on suggère également que le 12 représentait le prix de vente visé, soit $12.000 
Le projet initial envisageait un moteur rotatif de type Wankel, motorisation à laquelle JZD croyait beaucoup depuis l'époque ou la GM s'y était intéressée, et montée sur le proto Aerovette Twin-rotor à ailes papillons. Delorean avait démarché Mazda et Citroën dés 1976, les deux derniers constructeur à croire encore au moteur rotatif et à le développer après la crise pétrolière. 
 
Nous aurions pu voir ce Citroen dans nos DMC : 
Le premier mulet DeLorean sur base Fiat X 1/9 était équipé d'un V6 Ford transversal et d'une transmission primaire par chaîne, solution très vite abandonnée... et cassée...
Si Citroen n'était pas en mesure de fournir un Wankel, il proposèrent à Delorean le 4 cylindres de la CX, qui fut monté sur le premier prototype en 1977 :
Le PRV fut choisi pour sa disponibilité, sa certification aux normes de pollution US et sa légereté. 
( ce moteur equipait deja les Peugeot 604 et Volvo 760 sur le marché US et était donc dejà homologué )
 
Suite aux second choc pétrolier de 1979, la législation US imposa une graduation plafonnée à 85 MPH, afin d'inciter les conducteurs à rouler moins vite. Tous les véhicules US de l'époque sont ainsi équipés, même les sportives comme la Corvette. Evidemment les moteurs ne sont pas bridés et les autos peuvent dépasser largement la valeur maxi.
Quelle que soit la compagnie, nous recommandons de faire expertiser votre véhicule afin de le couvrir à sa valeur réelle. 
Les spécialistes de l'ancienne acceptent les expertises "sur dossier"( sans visite) si la valeur n'excède pas 23.000€. Ce dossier vous coutera environ 30€. 
Au delà, un expert devra inspecter l'auto, une visite coute environ 150€ 
(NB. un partenariat entre l'Amicale et un cabinet est en discussion ). 
 
Les compagnies spécialisées dans la voiture ancienne offrent les memes garanties que n'importe quel assureur, tout en tenant compte du caractère rare de votre bien, ainsi que de son usage particulier, d'où des tarifs avantageux. comptez aux alentours de 500€ en tous-risques pour une auto évaluée à 25.000€ 
 
Les spécialistes de l'ancienne les plus réputés sont 
- Retro-Assurances: www.retroassur.com
 
Ce ne sont évidemment pas les seuls, mais ils connaissent désormais bien la DeLorean. 
Ils offrent entre autres garanties, la possibilité d'utiliser le véhicule pour les trajets domicile-lieu de travail, sous certaines conditions précises . Trajets limités à 12 par an pour Mascotte, et soumis à déclaration préalable. Et "trajets occasionnels" pour Retro. je vous laisse le soin de les appeler afin de préciser ce qu'ils entendent par "occasionnel".... 
C'est la seule restriction de circulation, un contrat collection n'a pas plus de limitations géographiques qu'un contrat "normal". 
Pour assurer votre véhicule vous devrez cependant avoir 21 ans et 3 ans de permis, et fournir le contrat d'assurance d'un véhicule normal. 
 
Ces assureurs accordent également une remise si vous appartenez à un club. 
 
Je recommande chaudement d'opter pour la garantie "assistance-rappatriement" qui vous épargnera bien des déboires , et vous permettra de rouler (un peu plus) détendu au volant de votre DeLorean. 
N'oubliez jamais que derrière les lignes toujours futuristes, se cache une ancienne de 30 ans, et malgré tout l'attention que vous aurez porté à la restauration, ces casseroles réservent toujours quelque diablerie.
Dés l'instant où vous êtes correctement assuré, rien ne vous empêche de profiter de votre DeLorean au quotidien. 
Pour une auto dont la conception remonte a 30 ans, la Delorean est un véhicule sûr, pratique, confortable et fiable (quand fiabilisé).
 
Le chassis Lotus procure une tenue de route saine et sans surprise aux vitesses réglementaires, et les suspensions restent confortables pour une voiture typée "sport". La mécanique PRV assure fiabilité et économie sur les longs trajets comme l'usage quotidien. L'injection Bosch est un gage de démarrages par tous temps et conditions, et les normes de pollution actuelles sont respectées, rien à craindre du coté du Contrôle Technique. 
Le V6 consomme du SP95 sans modification car conçu pour le marché US.
 
La DeLorean était en avance sur son temps, ses caractéristiques sont donc aujourd'hui parfaitement d'actualité sur les plans de la sécurité passive et active. le freinage est assuré par 4 disques, et les boucliers en polyurethane absorbent les petits chocs. La partie avant du chassis se déforme en cas de choc frontal comme les automobiles modernes. 
 
Le confort est lui aussi trés actuel grâce à la climatisation, des sièges confortables et des équipements rares pour l'epoque: vitres et rétros électriques, volant réglable. 
Le volume utile est remarquable pour une voiture de cette catégorie, avec un grand coffre à l'avant et de la place derrière les sièges. Faire les courses au supermarché est aussi envisageable que les longs week-end à deux. 
 
Les portes ne s'écartent que de 24cm à l'ouverture, ce qui facilite l'accès sur les parkings. 
Tout celà fait donc de la DMC-12 une ancienne pratique et agréable au quotidien. Elle ne craint pas non plus la pluie, seul le propriétaire la craint.
 
Toutes les pièces sont disponibles, et la plupart des pièces d'usure se trouvent en France dans les réseaux de pièces automobiles. 
 
Au 01/01/09, aucune restriction de circulation ne limitera les déplacements en cas de carte grise "collection". 
Dans notre association, nous sommes nombreux à rouler au quotidien, et sur de longues distances.