John Z. DeLorean

John Zachary DeLorean est né le 6 janvier 1925 à Détroit. Il est l'ainé des quatres enfants de Zachary et Kathryn Pribak DeLorean.
Son père immigré de Roumanie, le plus jeune de treize garçons, est arrivé aux Etats-Unis quand il avait vingt ans. De part sa mauvaise connaissance de l'anglais, il ne trouve pas d'autre emploi que dans une fonderie de la Ford Motor Company.
Sa mére est une immigrée de Hongrie et est employée par une filiale de General Electric. Quand son père commence à avoir des comportements violents, sa mère part avec ses enfants vivre chez sa soeur à Los Angeles.
En 1942, les parents de John divorcent.
 
John fait ses études à Détroit où il excellera. Il intègre l'université Lawrence Institute of Technology dont les designers sont très reconnus. La seconde guerre mondiale va interrompre ses études en 1943. Après trois ans, il revient chez lui. Sa mère pésente alors des difficultés financières. Il travaille un an et demi pour renflouer le foyer. Puis il reprend ses études. En 1947, il est diplômé d'un "Bachelor of Science degree" en ingénierie mécanique.
Il va dans un premier temps faire un petit boulot en tant que vendeur dans les assurances vie. Puis son oncle maternel Earl Pribak qui travaille chez Chrysler recommande à John de continuer ses études à la Chrysler Institute. Ce qu'il fera et optiendra un diplôme d'ingénieur en automobile. Il va ainsi rejoindre l'équipe d'ingénieurs chez Chrysler. Pendant ce temps, il suit des cours du soir à l'Unisersité du Michigan pour obtenir un MBA qu'il eût en 1957.
 
Il quitte Chrysler pour la Packard Motor Company. Il va améliorer la boite automatique qui était utilisée sur les voitures de la marque. John va être débauché par le vice-pésident du département des ingénieurs de General Motors. Il rejoint ainsi la marque Pontiac et travaille sur la sportivité des voitures. Il propose des moteurs de plus de 5L de cylindrée sur des voitures de tourisme. En 1964 sort la Pontiac GTO avec 325 chevaux qui permettent à la voiture de passer de 0 à 100 km/h en 6,7 secondes.
La filiale Chevrolet se porte mal. DeLorean prend les choses en main et la redresse.
En 1972, il va être nommé vice-président du groupe General Motors puis démissionne en avril 1973 pour fonder sa propre société.
 
Il crée une voiture en acier inoxydable avec des portes papillons, un chassis fabriqué par Lotus, un moteur V6 PRV et une carrosserie dessinée par Italdesign.
La construction des voitures commence en 1981. Environ 9200 voitures sont sorties de l'usine en 21 mois de production. Le gouvernement anglais ferme l'usine en novembre 1982.
En octobre 82, John est accusé de trafic de drogue par le gouvernement américain. Margaret Thatcher avait coupé les subventions pour DMC, ce qui l'avait poussé vers cette recherche de fond illégale pour continuer la production des DMC-12.
Le 16 août 1984, le tribunal acquitte John DeLorean des charges retenues contre lui du fait que le F.B.I. avait monté de toutes pièces ce traffic.
 
John DeLorean succombe des suites d'une attaque cardiaque le 19 mars 2005.